Quel fonctionnement pour un écran tactile ou touch screen ?

exemple d'écran interactif

Fonctionnement d’un écran tactile

Les écrans tactiles sont partout. Qu’il s’agisse d’acheter un ticket pour les transports, de retirer de l’argent à un distributeur, d’utiliser un GPS, son smartphone ou sa tablette, tous les équipements utilisés ont un point commun : l’écran tactile.

Plusieurs types d’écrans tactiles

Il existe en fait plusieurs technologies pouvant être utilisées et donc, plusieurs types d’écrans tactiles.
Les écrans tactiles utilisant la technologie résistive sont les plus économiques et les plus simples. En contrepartie, ils ont une durée de vie plus courte. Ces écrans sont constitués de deux couches conductrices séparées par une couche isolante, encadrées par deux barres verticales et deux barres horizontales.

Lorsque l’on exerce une pression sur l’écran, les deux couches conductrices entrent en contact et le courant qui peut alors circuler est détecté par les barres latérales, et les coordonnées du point de pression peuvent être calculées.

Il existe des dalles tactiles infrarouges. Des émetteurs et des capteurs infrarouges sont situés dans un cadre autour de la dalle de verre. Lorsque l’utilisateur touche la dalle, il coupe le faisceau lumineux infrarouge et les récepteurs déterminent ainsi les coordonnées du point d’impact. Ces écrans sont très résistants, car la dalle de verre n’intervient pas dans le processus, et que l’usure mécanique est minimale puisqu’il n’y a pas de support spécifique.

Enfin, les écrans tactiles capacitifs sont plus répandus puisqu’on les trouve dans quasiment tous les smartphones, GPS et tablettes. Une couche conductrice et chargée est placée sur la dalle de verre constituant l’écran. Lorsque l’utilisateur touche l’écran, une partie des charges sont transférées dans le doigt et la différence est mesurée. Des capteurs situés aux coins de la plaque capacitive déterminent les coordonnées du point d’impact.

Avantage aux systèmes capacitifs

Les écrans tactiles capacitifs présentent un avantage important sur leurs concurrents : en utilisant une technologie capacitive projetée, il n’y a plus besoin d’un contact physique avec l’écran. Même sans contact direct avec la dalle capacitive, le transfert de charge aura lieu et pourra être mesuré. Il est ainsi possible de fabriquer des écrans bien plus résistants, puisqu’une couche résistante, comme un verre blindé, peut être ajouté. Cette résistance supplémentaire est particulièrement utile pour les équipements grand public en libre-service comme les billetteries par exemple.

Les écrans capacitifs sont donc particulièrement adaptés à la fabrication de tablettes tactiles. Très mobiles, déclinées en différentes tailles et différentes puissances, elles profitent pleinement de ces écrans à la fois très résistants et très précis. Elles peuvent être emmenées partout, résistent aux traces de doigts et aux rayures grâce à la couche protectrice, et supportent le multi-touch, grâce à une précision sans faille.

Précisons que de nombreuses tailles d’écran sont disponibles, comme les modèles Androïd CleverTouch, dont vous découvrez le fonctionnement avec cette image et cette vidéo.

"Quel fonctionnement pour un écran tactile ou touch screen ?" - Publié le 18 juillet 2018 dans la rubrique: Ecran interactifs

Votre commentaire :

© 2018 Interfaces tactiles. Tous droits réservés.