Ecran tactile SuperGlass (Technologie)

Les écrans tactiles haute-précision SuperGlass: dossier complet de la rédaction (fonctionnement, applications, avantages, inconvénients).

Les écrans tactiles font aujourd’hui partie du quotidien des millennials, bien qu’ayant été vivement critiqués à leur apparition dans les années 70. Ils étaient décrits comme une technologie qui ne servait aucun intérêt et n’apportait aucune utilité. Pourtant, les écrans tactiles font aujourd’hui partie des technologies qui connaissent des innovations poussées et sont au centre des recherches. Sous la forme d’écrans interactifs géants, ils sont aussi très utilisés dans les écoles et les entreprises.

Quant à l’utilisateur, il est à la recherche des meilleures technologies tactiles, tout en fixant une limite budgétaire. Si à ce jour le meilleur rapport coût / qualité est obtenu par la technologie basée sur les rayons infrarouge, la technologie tactile la plus précise qui peut être présente dans un écran tactile est la technologie capacitive.

Cependant cette hiérarchie des technologies est remise en cause par l’apparition des technologies optiques de haute précision. Globalement, cela signifie l’apparition de technologies dont les aptitudes frôlent celles du capacitif mais à coût inférieur.

Il existe deux technologies optiques de haute précision, de performance sensiblement équivalente (cette performance pouvant varier dans les différentes implémentations) :

  • Les écrans tactiles InGlass (1)
  • Les écrans tactiles SuperGlass

Ce dossier vous présente plus particulièrement la technologie de haute-précision SuperGlass.

Fonctionnement de l’optique haute précision

La technologie haute précision a deux ambitions : détecter un plus grand nombre d’objets (stylet ou doigt) mais aussi détester des objets bien plus petits (comme une très fine mine de stylet).

Pour se faire, il a fallu modifier la densité et la trajectoire des rayons optiques. Ci-dessous, la comparaison entre une matrice optique traditionnelle et une matrice à haute densité redondante (la matrice de la technologie haute précision) permet de comprendre le fonctionnement de la haute précision.

écran tactile superglass

De ce schéma, on comprend donc que la haute précision se rapporte à un cadre optique redondant, à haute densité. Ce principe de haute densité rend possible l’envoi de 10 à 100 fois plus de rayons de lumière sur l’écran tactile.

Une écriture fluidifiée grâce à la technologie haute précision

On parle de haute précision dans le cas où la pointe des stylets utilisés sur l’écran tactile est inférieure à 3 millimètres de diamètre.

En application, cela permet par exemple de pouvoir distinguer deux pointes de stylet et donc d’écrire de deux couleurs différentes. Il suffira pour ce faire d’avoir deux stylets avec des tailles de diamètre qui diffèrent.

La haute précision a besoin d’un écran tactile puissant

100 fois plus de rayons optiques, cela signifie que le décodage des données envoyées par l’écran est de ce fait plus compliqué à gérer. Le processeur de l’écran tactile doit être suffisamment puissant pour savoir gérer cela.

Fonctionnement de la technologie SuperGlass

Comment fonctionne un écran SuperGlass ?

La technologie optique SuperGlass fonctionne de la manière suivante :

écran tactile technologie superglass

Avantages et inconvénients du SuperGlass

Esthétisme et design de l’écran

Comme les rayons IR sont collés à l’écran, les rebords sont très fins. Cet aspect esthétique est très apprécié par les utilisateurs d’écran tactile à la recherche de capacités techniques mais aussi d’un design agréable.

Précision du SuperGlass

La technologie SuperGlass permet de repérer des objets très fins, comme des mines de stylet de 1,5 millimètres. Cela apporte un grand confort d’écriture notamment sur des écrans tactiles géants tels que les écrans interactifs.

D’ailleurs, sur les écrans interactifs dotés de la technologie SuperGlass, la qualité des stylets utilisés peut être améliorée et le nombre de stylets qui peuvent être utilisés simultanément augmente. En fait, la technologie SuperGlass a une grande capacité de séparation des objets. Sur les écrans tactiles actuels équipés de cette technologie, jusqu’à 10 stylets différents peuvent écrire sur l’écran tactile (en plus des doigts, qui sont reconnus de façon différenciée).

technologie superglass avec stylet

Rapidité du SuperGlass

La réactivité du SuperGlass est inégalable en matière de technologie optique. Celle-ci peut descendre jusqu’à 3 ms.

Ce délai physique ne comprend pas le délai informatique de traitement du signal. La faible latence n’est observable que si le processeur de l’écran tactile est très puissant. Sur les écrans interactifs par exemple, le puissant processeur Android permet de jouir de cette latence infiniment réduite.

Limites du SuperGlass

Lorsqu’un écran tactile utilise une technologie capacitive, la paume de la main posée sur l’écran peut être décelée et son traitement peut être rejeté. Dans une salle de classe, cela permet par exemple à un enfant d’écrire au stylet tout en posant sa main sur l’écran interactif.

Cette élimination du traitement de la paume ne peut être faite nativement ni en technologie SuperGlass ni en technologie Inglass, à moins de s’équiper d’un stylet actif plus coûteux.

(1) InGlass est une marque déposée par la société Leapfrog.

© 2018 Interfaces tactiles. Tous droits réservés.